Le tilleul

Nom latin: Tilia cordata
Famille: Tiliacées


 Le tilleul est un arbre souvent planté sur les places de village et près des habitations car on apprécie son port et son feuillage, sa résistance aux variations climatiques et l'abondance de ses fleurs parfumées. Il existe aussi des forêts naturelles où les tilleuls sont dominants.
C'est un arbre à la longévité exceptionnelle (plusieurs siècles comme le chêne)
Il existe plusieurs dizaines d'espèces de tilleul. Les principales espèces européennes sont :
Le tilleul à petites feuilles : Tilia cordata = Tilia sylvestris.
Le tilleul à grandes feuilles : Tilia platyphyllos.
L'hybride de ces deux espèces, le tilleul commun : Tilia vulgaris.
 
Caractéristiques


 
 Les tilleuls sont des arbres à croissance rapide, pouvant atteindre 30 à 40 mètres de haut, aux branches assez largement étalées.
Le tronc a une écorce lisse de couleur gris/brun qui se fissure après une vingtaine d'années.
Les feuilles, caduques, sont simples, généralement en forme de coeur et à bords dentelés, avec une face intérieure couverte d'un duvet rougeâtre le long des nervures.
Elles sont distiques (comme chez le charme, le hêtre, l'orme): elles captent ainsi le maximum de lumière.
Ses petites fleurs odorantes de couleur blanc/jaunâtre à 5 pétales et à nombreuses étamines, sont réunies en grappes.
Les fleurs dispersent très peu de pollen dans l'air (peu de risque d'allergie).
Les fleurs du tilleul commun renferment du mucilage, des huiles essentielles (38% dont le farnésol), des tanins, des glucosides, des gommes, des sucres, du manganèseet de la vitamine C. En teinture mère ainsi qu'en infusion elles sont recommandées dans de nombreux cas.
Les fruits sont des petites capsules sèches et globuleuses.

 

Tilleul et apiculture
- Floraison: juin/juillet. Intense et très rapide
- Couleur: ambré clair. Devient jaune à l'état solide
- Arôme mentholé balsamique et persistant
- Saveur puissante
- Cristallisation: moyenne
Les tilleuls représentent pour les abeilles un apport conséquent en nectar et en pollen aux mois de juin/juillet.
La sécrétion de nectar est plus importante par temps peu humide et assez chaud. Intense et très rapide, la miellée s'achève en quelques jours. De ce fait, sa production est capricieuse. Le tilleul ne produit pas de propolis.
 
Au mois de juillet, les abeilles ne se contentent pas de visiter le fond des corolles, elles récoltent également le miellat, produit par les pucerons se développant sur le feuillage dont ils ponctionnent la sève. Cette sève digérée, ils régurgitent le miellat brillant et collant sur les feuilles, véritable friandise pour les abeilles. En effet, après l'avoir longuement léché, ce miellat est une fois de plus digéré, ventilé et stocké à l'instar du nectar.
 
Le miel de tilleul peut soit rentrer dans la composition poly-florale du miel de forêt soit faire l'objet d'un miel mono-floral. Dans ce cas il est ambré-clair et prend, à l'état solide (cristallisation moyenne), une teinte jaune plus ou moins sombre dont la granulation est moyenne.
A l'état liquide, la présence de miellat fonce sa couleur.
Au nez, son odeur mentholée caractéristique est forte et assez persistante.
En bouche, l'arôme très puissant est souvent associé à une saveur balsamique et persistante. Il laisse régulièrement une légère amertume en fin de bouche.
Sa conservation est bonne malgré sa teneur en eau parfois élevée.
A déguster ici